Diablo 3: Interview

Publié le par diablotin

Paul Sams (Chief operating officer chez Blizzard), parle un petit peu de Diablo III. 
  • Pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de faire revenir Diablo sur le devant de la scène ?
    Parce que l'équipe avait envie de le faire et suffisamment d'idées pour le différencier de Diablo 2. Lorsque Blizzard fait un jeu, c'est généralement pour tout changer. Blizzard regarde ce que ses développeurs ont fait, ce que les autres ont fait ou essayé, puis on regarde ce qui fonctionne et ce qui ne va pas. Puis ils essaient de mélanger tout ca. Il faut se souvenir que Blizzard n'engage que des joueurs et les laisse faire ce qu'ils ont envie. S'ils vont passer 3 ou 4 ans de leur vie sur un projet, il faut qu'ils aient une passion pour ce dernier.

  • Blizzard ne sait pas encore si Diablo III sera porté sur consoles.
    Cela dépendra de ce que Blizzard pense de l'expérience de jeu, notamment en ce qui concerne les contrôles de jeu. Quand on développe sur plusieurs plates-formes différentes, il faut inévitablement faire des compromis... Et Blizzard n'aime pas ca.

  • Activision ne met aucune pression sur Blizzard.
    La fusion entre Vivendi et Activision, connue sous le nom d'Activision Blizzard, ne modifie en rien les projets de la société. Ce n'est pas parce qu'il y a eu fusion que Blizzard va se mettre à faire des jeux console. Le seul avantage de cette fusion, c'est que si Blizzard souhaite se lancer dans ce marché, hé bien ils auront un partenaire tout trouvé.

  • Le jeu sortira l'an prochain ?
    Le jeu sortira quand il sera prêt
Source : Guardian blog

Encore de longues années d'attente en perspective avant de voir le jeu définitif.

Publié dans Annonces

Commenter cet article